Big Up & Down 2017

Par Anne-Catherine

big-up-drone-zeteamfr-comPour la 3ème édition du Big Up & Down, ZETEAM a répondu présent et a fait le déplacement aux Arcs, pour THE événement du ski de rando, organisé sur les terres de Enak Gavaggio alias Rancho.

Le Big Up & Down c’est 3 jours de tests de matériel et d’événements ski de rando en tout en genre : de la montée sèche avec la killainomètre en passant par l’initiation à la securité avec DVA ou à la rando ou encore de la descente de couloir avec le team Julbo et l’ami Mathieu Navillod … Le tout dans une ambiance conviviale.

Gros coups de coeur pour le test de matériel

Des équipes sur les stands au petit soin, prêtes à conseiller et ayant envie de faire découvrir leur produits. Le mot d’ordre du week end aura éte « faites vous plaisir, allez sur les pistes vous éclater et racontez nous ! »  Nous les avons pris au mot et avons testé du matériel dans tous les sens !

Des skis d’abord, même si les conditions de neige ne permettaient pas d’en profiter vraiment (il n’a pas neigé depuis 15 jours et la neige est bleue) !

Le coup de coeur du week end de Bruno sera le Blizzard 0G 95 en 178. Tout d’abord dubitatif car jugeant le ski trop court, il a vite changé d’avis et s’est littéralement éclaté sur les pistes avec un ski bien nerveux et très joueur se prêtant bien à son style engagé.

Bruno a aussi adoré le Black Crows Orb Freebird, une autre tuerie ! A vrai dire Bruno est 50/50 entre Black Crows et Blizzard …

Ce ski sera également le préféré  d’Anne-Catherine trouvant qu’il offrait un très bon compromis entre legerté à la montée et coté joueur en descente.
Le Dynastar Cham 87 a aussi énormément séduit Anne-Catherine qui l’a trouvé vraiment idéal sur piste. Un ski fun et engagé permettant de belles courbes même sur verglas. Pas testé en montée en revanche.

Moins de plaisir en revanche pour Anne-Catherine avec le K2 qui vibre sur les lignes droites et pour Bruno avec le Salomon MTN Explore 95 qu’il a trouvé trop léger (plus adapté au gabarit d’Anne-Catherine qui l’a apprécié).

Côté fixations

Découverte des fixations Marker Kingpin super simples à chausser, offrant un véritable maintien à la descente. Pour nous 2, cela a été THE revelation. Certes c’est un peu plus lourd (mais nous ne sommes ni Kilian Jornet, ni Laetitia Henry et ne battrons jamais aucun record à la montée) mais pour le coup, à la descente c’est juste génial !
Les nouvelles fixations Dynafit font l’unanimité contre elles du côté de nos 2 testeurs. L’avant qui pivote, plus sécuritaire, rend le chaussage compliqué (Anne-Catherine qui l’avait déjà testé lors d’une course avait vécu de belles galères à essayer de rechausser dans la poudreuse … difficile d’aligner !)

Côté sac à dos

Le sac à dos Millet Matrix 20 (version LD Pour LaDy et homme), super confort, beaucoup plus généreux que les 20 litres annoncé et avec des tas d’options : poche pour les peaux, porte crampons, rangements intérieur pour la pelle et la sonde … fait l’unanimité de l’équipe : on ne le sent pas !
Son seul défaut serait de ne pas avoir de porte casque et une couleur grise un peu triste en version Lady (d’ailleurs messieurs les fabricants pensez un peu à nous. Arrêtez le rose et le noir et faites nous des modèles avec de belles couleurs flashy).

Côte ski

la-belle-montee-ski-de-randonnee-zeteamfr-comZETEAM participe à « la belle montée », une ascension de nuit à la lueur des frontales avec 270 participants. Une ambiance bon enfant où se retrouvent néophytes et champions, des qui partent en minimalistes et d’autres avec 5 couches (dont l’auteur de ces lignes)!
Au passage, nous croisons une famille de sportifs bricoleurs : les parents avaient fabriqués des skis de rando en posant des peaux sous les skis de fond des enfants (et faisaient les sherpas avec dans leur sacs des chaussures et des skis de descente pour les enfants).
Grosse frayeur  30 minutes avant le départ : Anne-Catherine n’a plus ses peaux mais celles d’un journaliste qui a interverti les deux sacs  à l’issue d’un test ! Bruno courre à la boutique de location Alpiski Skiset et le patron (un mec vraiment top) coupe des peaux pour dépanner Anne-Catherine ! Un grand merci à lui !

La belle montée c’est cela : un bric à brac sympathique, la fête, de belles photos avec des drones … et puis des mecs qui partent comme des fusées même si l’épreuve n’est pas chronométrée.
Bruno suit le rythme sans problème mais Anne-Catherine tape tout de suite dans le rouge : crampes, mal à respirer … c’est avec le visage des mauvais jours qu’elle bouclera la montée en maugréant. ZETEAM fini dans les 30 premiers, preuve que même dans les mauvais jours nous gardons la patate !

Pour le reste du programme, autant le dire tout de suite, les conditions de ski n’étaient pas bonnes : peu de neige, beaucoup de verglas, pas trop de fun … donc peu d’occasion de mettre les peaux en dehors de événements « Big Up » ou de se lancer dans de grandes descentes de poudreuse. Nous jetons d’ailleurs l’éponge pour le « BIG Nak » du Dimanche matin en raison des conditions de neige (et de nos voisins du dessous qui ont cru bon faire discothèque dans leur studio de 2h à 5h du matin). Donc programme avec beaucoup de pistes qui ne méritent pas de grands comptes-rendus !

Nos bonnes adresses aux Arcs

Alpiski Skiset – vous pouvez y aller les yeux fermés. Un patron comme on n’en fait plus vraiment, qui connait son matos et est prêt à dépanner.
Les petits déjeuners chez Chantal (salon de thé de la rue principale aux arcs 1800), enfin les jours ou la truculente Chantal se réveille !
Chez Djungo (Arcs 1800) notre cantine du soir, tenue par un amoureux de musique et ancien conducteur de bus parisiens. Un restaurant improbable dans une station de ski, avec une cuisine pas du tout montagnarde mais absolument délicieuse !