TomTom Bandit, la caméra d’action qui va faire parler d’elle !

Par Bruno

IMG_5762J’ai eu l’honneur et le privilège d’être convié à Tignes au mois de Mai 2015 pour le lancement Européen de la toute nouvelle caméra TomTom Bandit. J’en suis revenu enchanté et très impressionné car si il y a un constructeur que je n’attendais pas dans ce domaine, c’est bien TomTom qui est surtout reconnu pour ses Systèmes de navigation GPS destinés au marché automobile. L’organisation était d’une qualité exemplaire et digne d’un événement international d’envergure. J’ai pu rencontrer des gens portés par leur passion du sport, à l’écoute des utilisateurs et désireux de créer des produits répondant aux vrais besoins des sportifs.

TomTom à pensé et conçu cette nouvelle caméra en partant d’un constat auquel j’adhère complètement : la caméra d’action est désormais un élément quasiment indissociable de l’équipement standard du sportif, quel que soit ses domaines d’activités : il filme en continu pour enregistrer des quantités impressionantes de séquences vidéo. En revanche, il les regarde très peu car visionner des vidéos brutes devient vite ennuyeux. Il faut donc faire un montage vidéo qui reprend les meilleures images. Mais réaliser un montage ne serait-ce de quelques minutes est une opération longue voire fastidieuse qui peut en rebuter plus d’un : il faut choisir les bonnes séquences à assembler, appliquer les transitions, intégrer une bande son puis générer le résultat final qui n’est pas toujours celui que l’on attendait. De plus, les logiciels de montage vidéo demandent un apprentissage qui peut s’avérer long et complexe. D’ou la question : pourquoi ne pas générer un montage « à chaud », c’est à dire en étant toujours sur le terrain ou peu de temps après être rentré chez soi en utilisant un logiciel très simple à manipuler puis de publier le résultat sur les plate-formes de partage vidéo et sur les réseaux sociaux ?

La TomTom Bandit apporte la réponse à cette question !

TomTom annonce la couleur : sa caméra « Bandit » offre des caractérisques impressionantes accompagnées d’innovations technologiques ingénieuses pouvant faire pâlir de jalousie les concurrents que nous connaissons tous, ceux-ci n’ont qu’à bien se tenir, jugez plutôt : vidéo 720p / 1080p / 4K / montage_videoslowmotion / cinema / timelapse, appareil photo 16 Méga Pixels, étanchéité jusqu’à 50 mètres de profondeur sans boîtier additionnel (résistante IPX7- immersion dans l’eau jusqu’à 1 mètre de profondeur pendant 30 minutes), anneaux de montage rotatifs, gyroscope, accéloromètre, altimètre, capteur de pression, télécommande, pilotage de la caméra au travers d’un smartphone.

Les vidéos sont enregistrées sur une carte micro-SD puis traitées avec un logiciel de montage fonctionnant sur mobiles iPhone et Android. Le concept est bluffant: le lien entre la caméra et le mobile est établit au travers d’une connexion wifi sécurisée. Il suffit ensuite de choisir les meilleures images (meilleurs moments ou « highlights ») à assembler, de les intégrer sur la piste vidéo, d’inscruster des visuels comme la vitesse de déplacement ou l’accélération, d’ajouter du son puis d’agiter le téléphone, le fameux « shake to edit », pour que le montage se fasse automatiquement. Il est intéressant de noter que le traitement vidéo se fait entièrement sur la caméra qui embarque un serveur média, ceci permet d’éditer les vidéos sans avoir à les télécharger sur le mobile libérant ainsi son espace de stockage et sa puissance processeur. Il devient ensuite extrêmement facile de publier le résultat sur les réseaux sociaux puisque la taille du fichier généré ne dépasse pas quelques dizaines de Méga-octets ce qui est tout à fait acceptable si l’on possède une connexion 3G/4G ou wifi.

Quelques captures d’écrans du logiciel de montage vidéo TomTom :

image1image3image2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les innovations technologiques :

Le système de fixation

tomtom.dist.sdlmedia.com-3Il y a là une vraie innovation qui se révèle extrêmement utile : la caméra se fixe sur un support prévu à cet effet. Pour l’insérer ou l’extraire de son support, il suffit de presser sur deux boutons situés sous la caméra, cela permet de la retourner facilement pour filmer l’arrière par exemple. TomTom a vraiment tout prévu puisque dans la boîte est également livré un adapteur permettant de fixer la caméra sur un support GoPro existant …

Les anneaux rotatifs

Ce système très ingénieux situé à l’avant et à l’arrière de la caméra permet d’ajuster la position de la « Bandit » sur son axe longitudinale pour toujours obtenir un plan horizontal lors de l’enregistrement, il fallait y penser !

Capteurs de mouvements intégrés

Intégrer un GPS dans la Bandit était une évidence pour TomTom. Des capteurs de mouvements y ont également pris place: un altimètre, un capteur de pression, un gyroscope et un accéloromètre permettent de marquer au mieux les images en intégrant des icônes dynamiques comme la vitesse de déplacement ou l’accélération (G-Force) au moment du montage rendant ainsi le résultat final encore plus visuel.

La batterie et le lecteur de carte micro-SD

IMG_5852Plus besoin de câble pour recharger la batterie puisque celle-ci intègre directement un connecteur USB mâle qu’il suffit d’insérer dans un port USB femelle de l’ordinateur ou d’utiliser un chargeur de mobile ou de tablette dès lors que celui-ci est suffisament puissant. En appuyant sur le bouton de mise en marche de la caméra, quatre petites LED vertes permettent de visualiser instantanément l’état de la charge. Le lecteur de carte micro-SD est intégré dans le socle permettant ainsi de lire les données stockées sur la carte tout en rechargeant la batterie, c’est astucieux et très pratique !

 

Télécommande

IMG_5778Une télécommande bracelet que l’on peut porter au poignet permet de contrôler la caméra au travers d’une connexion wifi. Deux boutons munis d’un témoin lumineux activent l’enregistrement et l’arrêt d’une vidéo. Le bouton rouge marque une séquence vidéo comme « highlight » c’est à dire une séquence importante que l’on veut absolument utiliser lors du montage. Des sons de différentes tonalités audibles même au travers d’un casque de ski ou de moto, permettent de connaître l’état dans lequel se trouve la caméra.

Sur le terrain …

J’ai eu l’occasion de tester sa resistance par des températures extrêmes allant de -10 degrés Celcius lors de mon ascension du Mont Blanc fin juin 2015 jusqu’à plus de 50 degrés Celcius dans le désert de Dubai lors d’une sortie moto en Juillet 2015, la Bandit a fonctionné à la perfection. J’ai pu recharger la batterie avec une batterie externe (power bank) de 4 400 mAh de la marque « neoxeo« . Prochaine étape, une semaine sur la PTL 2015 !

En conclusion

Cette « Bandit » est une agréable surprise et une très belle réussite qui risque de bousculer une concurrence déjà bien établie sur le marché des caméras d’action. Je puis vous l’assurer, la caméra TomTom Bandit va faire parler d’elle !

La Bandit fixée sur mon casque lors d’une sortie moto dans le désert de Dubai à Fossil Rock

IMG_6081IMG_6099

 

 

 

 

 

 

 

La Bandit fixée sur mon casque d’alpinisme ainsi que sur mon casque de ski

IMG_5822IMG_5562

 

 

 

 

 

 

 

Pour en savoir plus

Coméra d’action TomTom – Just Shake to edit

Le site dédié à la caméra TomTom Bandit

La vidéo de promotion de la caméra TomTom Bandit, découvrez Baaadass Bill le bouc !