Christophe, Laurent & Patrick nous parlent de leur début de saison 2014 …

Chers amis trailer

Je vous livre mon petit compte rendu de ma sortie longue du weekend dernier (15-16 mars) pour la préparation du marathon de paris du 6 avril prochain. Levé de bonne heure et de bonne humeur samedi matin a 07h00,  bonne pêche tout va bien, mais la raison de cette grasse matinée avortée c’est le RDV pour la prise de sang annuelle pour vérif des paramètres de carburation de votre serviteur. Manu militari je file à Paris pour vaccination fièvre jaune en vue de mon prochain déplacement au Niger. Je ressors du centre avec 2 vaccins en plus DT polio et hépatite A…évidemment perce comme une passoire. Je demande au médecin si je vais pouvoir faire mes 30bornes le soir a 19h00 ( Buthiers 700D+) elle me répond Yes But! Attention fièvre et crampes possibles…Buthiers est un trail pour débutant super facile hyper roulant en 2 tours de 15 bornes. Et bien le doc avait raison le vaccin fièvre jaune m embrouille un peu l’esprit, mais c’est surtout de fulgurantes crampes qui se déclenchent dès la fin du premier tour des que j’essaie de sauter un malheureux obstacle ou de forcer dans une cote. Je termine tout de même mes 30 bornes après une série d’arrêts intempestifs, de superbes plongeons dans le sable et la frustration de me faire doubler par des tortues. Qu’elle ne fut pas ma surprise qqs jours plus tard de découvrir que j’étais suis arrivé 17eme sur un peu plus de 60 coureurs pour le 30kms. C’est très bien tout cela mais reste que le dimanche matin il y a le trail dans ma ville (Yerres) peux tout de même pas rater cela, départ 10h00 du mat pour 17,5 kms et un dénivelé proche de celui de la poitrine de Jane Birkin. Me voilà donc au départ, plus de crampes, cool! Mais les muscles fatigués. Je me refais doubler a mi-course par des tortues mais impossible de forcer le pas, je suis content de recourir sans crampes et me dit que l’année prochaine je ferai mieux. Bref je termine 55eme sur 157 et file prendre une douche pour fêter mon anniversaire…avec Récup au Whisky….J’ai adoré rejoindre mon lit. Chris

3h05’42’’ Eh mon gars ! Sans les crampes, tu tapais  2h52’01’’ et t’étais sur le podium V1

et pendant ce temps-là….
dimanche 16 mars, 7h50 au rond-point du stade de Villennes, Patrick et Laurent partent fêter l’ouverture de la chasse… au titre de finisher 2014 !
Direction Auffargis : c’est où ça ?  Côté Le Perray en Yvelines, avant Rambouillet, plus connu pour l’Abbaye des Vaux de Cernay.
30 bornes, 800D+ prévus. Frédo ce matin mais grand beau. On poireaute 1/4 d’h dans auto, on se pointe dernier carat au départ. Damned, ça part sur un chemin de 2m12 de large et on doit être au moins en 318° position sur les 350 prévus (415 en fait à l’arrivée – c’est comme chez Raynair, y a surbooking !) Pas terrible de pas voir où tu mets les pieds. Sans se mettre la rate au court bouillon, on passe à droite, on déborde à gauche. 3 premiers kilos pas terribles because trop de monde, on se croirait au départ de la TDS, comme si on s’était réveillé tard, qu’on se mettait la pression pour revenir sur les potes… mais parcours qui s’annonce sympa.
On part peinard, pas d’objectif chrono – en vrai, on n’en a jamais mais quand même, plus vite on finit, plus c’est cool –
7° kilo, tee-shirt orange de dos : démarche féminine que je reconnais, j’ai déjà suivi cette fille un jour (c’est bon les gars, pas de mauvais esprit).
On se cale derrière. Message passé à Patrick : elle va nous donner le tempo.  Sauf que vers le 11°, elle cale en montée, je passe, Patrick passe et on file. Sympa le parcours, grand soleil, ça , je l’ai déjà dit, souple partout : terre de bruyère, terreau, « single », tout en sous-bois : nickel.
Peu à peu, Patrick et moi, on se décroche. On verra au ravito du 15. J’y bois 2 cocas, j’y mange 3 raisins, j’attends Pat 1à2 mn et je repars. Il me voit partir au moment où il arrive. Fort de la sortie de dimanche dernier, il avait eu la patate en fin de parcours. Je me dis qu’il peut revenir en Ultrailer qui se respecte…Nib makache, on fera route en solo dans la 2° partie encore plus sympa que la 1° car + de déniv et plus de passages sympas avec du sable et des blocs comme à bleau parfois.
Le truc bonnard, c’est que l’un et l’autre on a doublé non-stop du début à la fin, on doublait même des tortues qui elles-mêmes doublaient des mecs perclus de crampes !

Avanti 2014, c’est parti. Prochain RdV : 30 mars ? le 24 d’Oinville sur Montcient ? et après un tchio trail le 13 avril ?

%d blogueurs aiment cette page :