Transju’Trail 2016

Une édition 2016 de la Trans’Ju copieusement arrosée avant et pendant la course !

Date : 05 Juin 2016
Départ : 5h30
Distance : 72 km
Dénivelé : 3200 m D+
Points UTMB : 2 (ITRA) – 4 (New ITRA)
Site Internet : http://www.transjutrail.com/presentation/accueil-1-161.htm
Auteur : Sylvain

Résultats : 72km (un peu plus même, l’arrivée ayant lieu cette année 1,5km au-delà de l’arrivée habituelle) et 3200 m D+ sur un terrain totalement boueux et particulièrement traître (le terme ruisseau de boue était adapté par moment).

sylvain_transju2016_1_zeteamfr.com600 participants environ, 464 classés.

Sur ce parcours très technique ou les chutes et les blessures furent légions, la tête de course s’adjuge l’épreuve en 6h37 avec Aurélien Patoz de Pontarlier (son premier podium sur Trail semi long), devant l’Alsacien Clément Posecak en 6h39 et le Jurassien Xavier Thévenard en 6h42 (1er UTMB 2013 et 2015 et TDS 2014, de retour à l’entrainement 15 jours plus tôt suite à une opération du ménisque au printemps).

A noter la très belle 4ème place en 6h42 de David Bidoli (fils de l’un des anciens cadres de mon club d’atlhé, l’ASCA Peugeot Poissy, fier de sa descendance) trailer à suivre, il finit déjà 9ème du 54km Nivolet Revard 2016.

Chez les promeneurs, notre groupe prend du plaisir et s’en sort pas trop mal :

Frédo, à qui il poussa des ailes durant la nuit, trop courte, passée à l’hôtel du Village (dont c’est la dernière saison avant fermeture fin aôut), accroche son épreuve en 11h47, 280ème (soit 1h de moins que l’édition 2015 en 12h47) : big applaus for him.

Christopher en configuration backpacker avec sac à dos aux alentours de 10/15 kgs version TransPyrénea (son challenge à suivre seconde quinzaine de juillet : 895km/55000M+) en finit en 12h47, 375ème (le filou finissait l’édition 2015 en 10h45, 117ème en configuration légère : mini short moulant, marcel, bâton en carbone et foie de morue au bec),

HuberPee de la Lunette jaune notre petit bleu (sur la distance) se fait sortir de bonne humeur à la barrière de Prémanon pour une poignée de seconde (pas de dollars) ! no matter Hubert la prochaine fois sera la bonne !

Enfin votre rédacteur en termine en 13h21, 431ème avec une gestion d’après course délicate (nausées et vomissements) mais néanmoins ravi d’en finir là ou l’an passé un mal de genou avait eu raison de sa détermination. Peut-être un peu tôt Sylvain pour une reprise 2,5 mois après pancréatite + double opération du système digestif, zone hautement stratégique pour la gestion des longues distances …